Jean est responsable commercial. Il a le sourire : il vient de terminer sa dernière proposition commerciale, dont la rédaction lui a pris plusieurs heures. Il l’a bichonnée, peaufinée dans les moindres recoins, lue et relue. C’est bon, elle est prête, il l’envoie par courriel. Il attend la réponse de son client. Dix jours passent, toujours rien. Jean hésite. « Dois-je rappeler mon client sans tarder ? ». « A-t-il pris connaissance de ma « propal » ? ». Il s’agace même : « il aurait quand même pu avoir la courtoisie de me donner signe de vie ? ».

C’est pour éviter ces désagréments et ses frustrations que Sylvain Tillon a fondé Tilkee en décembre 2012. Cette jeune entreprise, implantée à Lyon, porte une idée finalement simple mais hyper pertinente : elle développe un service SAAS de suivi et de mesure de la performance des propositions commerciales.

Récompensé par plusieurs prix, dont les prix « Coup de cœur » et « Meilleure réponse à un besoin du marché » lors du Soft Biz Day de Minalogic fin 2013, le service de Tilkee est disponible en version publique depuis avril 2013. La start-up compte 500 utilisateurs et plus de douze clients payants parmi lesquels General Electric, Gemalto, Claranet, Gazprom ou encore Visiativ.

L’utilisation de Tilkee commence par la création de votre proposition commerciale dans un espace en ligne correspondant à votre compte. L’identité graphique de cet espace projet peut être personnalisée à l’image de votre entreprise. Vous pouvez y stocker un nombre illimité de documents de type très varié (word, ppt, pdf, image, vidéo…) pour décrire votre offre commerciale. A ce stade, Tilkee vous aidera à qualifier votre proposition en conseillant par exemple d’alléger un document powerpoint trop chargé.

Photo viadeo_1

Sylvain Tillon

Un algorithme pour prédire si le prospect va basculer

Ensuite, il vous suffit d’envoyer à votre client la proposition par mail en intégrant le lien de votre espace créé dans Tilkee. Après cette opération, le service de la jeune pousse française va établir un ensemble de statistiques sur les actions engagées par votre client sur la liasse des documents envoyés. Ouverture ou non, temps de lecture, nombre de pages lues, téléchargement de documents, nombre de connexions…, toutes ces informations vont permettre à l’auteur de la « propal » d’organiser sa relance. Si le client n’ouvre jamais la proposition, inutile de perdre du temps à le rappeler. Si, en revanche, il prend le temps de la lire, Tilkee indiquera alors le meilleur moment pour le recontacter, en créant notamment un rendez-vous dans l’agenda du commercial. Mieux, « avec l’aide d’un chercheur de l’INSA Lyon, nous avons mis au point un algorithme capable de prédire si, à la lecture de la proposition commerciale, le prospect va basculer et devenir acheteur », affirme Sylvain Tillon, Fondateur et Directeur commercial de Tilkee.

Le patron de la start-up vise une centaine de clients et un chiffre d’affaires de 100 000 euros fin 2014, avec un effet de traction prévu début 2015. Bonne nouvelle : le service Tilkee est désormais référencé par Orange dans son catalogue des offres de Cloud pro. A moyen terme, Sylvain Tillon envisage des partenariats stratégiques avec des éditeurs de logiciels de CRM – Saleforces, Nimble, Ines, Dimo Gestion… – pour connecter Tilkee aux API de ces solutions de gestion de la relation client.

Pour accélérer le développement de la jeune entreprise, l’équipe dirigeante est partie en recherche de levée de fonds et a adhéré à l’accélérateur de start-up Axeleo.